C

Changement

« Chacun de nous peut changer le monde. Même s’il n’a aucun pouvoir, même s’il n’a pas la moindre importance, chacun de nous peut changer le monde » (Vaclav Havel)

Nous sommes arrivés au point de rupture… A la croisée des chemins ! Pas d’autres alternatives que le changement ! Notre modèle de développement va droit dans le mur. On consomme trop et mal. Notre système génère tellement d’inégalités et d’injustices qu’il est sur le point d’exploser. Comme l’écrivait Winston Churchill « mieux vaut prendre le changement par la main si vous ne voulez pas qu’il vous saisisse à la gorge ».

Lorsqu’on a aujourd’hui la chance de vivre bien dans des « pays développés », on doit comprendre que si nous ne sommes pas prêts à adapter nos modes de vie, c’est le système tout entier que nous risquons de prendre sur la gueule. Si nous laissons prospérer l’individualisme sans unir nos forces pour défendre les intérêts du plus grand nombre, c’est à la poignée de privilégiés cupides qui nous ont plongé dans la crise que nous confierons notre destinée commune.

Reste à chacun de nous de prendre conscience que le changement n’attend que nous… Car, comment le monde pourrait-il changer si ceux qui le composent ne changent pas ?

(Agir, Consommation, Nous, Transition)

Collègues

Développer les amitiés avec nos collègues est le plus sûr moyen de rendre notre travail épanouissant.

*Clin d’œil à Marguerite, Sophie, Héloïse, Damien, Xavier, David, Soria, Amandine, Lydia, Pascale & Olivier, Bichon, Jeanne, Élise, Jean-François, Laurence, Hubert…

Confort

Il y a le progrès technologique et ses bienfaits : pour avoir de la lumière, il suffit d’appuyer sur un bouton ! Tellement simple d’ouvrir le robinet… Et c’est tant mieux !

Hélas… Plus nous profitons de ce confort moins nous percevons l’impact de ces facilités sur les ressources naturelles. Plus nous profitons de ce confort, moins nous prenons conscience des efforts qu’il nous appartient de faire pour continuer à en bénéficier demain.

A tous les niveaux, ce « monstre doux » agit comme la tentation du moindre d’effort ! Plus difficile de faire la cuisine plutôt que d’acheter un plat tout cuisiné ! Plus difficile tous les jours de monter les escaliers plutôt que de se laisser porter ! Plus difficile de se bouger pour voir une expo, pour une balade dans un parc ou pour aller en concert… Plus difficile tout ça que de rester aggripé à son canapé à regarder la télé. Plus difficile de s’informer par soi-même pour veiller aux décisions qui sont prises en notre nom… que de se contenter de voter une fois tous les cinq ans !

Qu’il est doux de se laisser bercer par le confort !

(Consommation, Isolement, Peur, Réveil)

Consommation

La consommation est devenue l’opium du peuple ! Consommer pour oublier. Consommer pour se replier. Consommer pour s’isoler.

En même temps, la consommation est devenue un puissant levier pour le changement. Parce que chacun de nous peut l’actionner. Et là on peut faire beaucoup si on agit ensemble !

On peut acheter Bio, équitable et local. Mais on peut faire beaucoup plus en prenant du recul, autant que faire se peut, sur une société de consommation qui voue un culte à l’ « avoir » au détriment de l’ « être ».

*Lien : www.facebook.fr  « Le changement par la consommation ».

(Amap, Banques, Créatifs-culturels, Cuisine, Culture, Individualisme, Quotidien, Nous, Solutions)

Créatifs culturels

Ce terme désigne un groupe socio-culturel qui se situe à la pointe du changement social. Il rassemble des individus qui partagent un ensemble de valeurs, qui souhaitent remettre l’humain au cœur de la société, qui refusent les dégradations environnementales et qui cherchent des solutions nouvelles aux problèmes de notre temps. Découvert par le sociologue Paul Ray et la psychologue américaine Sherry Anderson, ce groupe rassemblerait selon les chercheurs 34% de la population adulte américaine en 2008. En France, cette famille socio-culturelle représenterait 17% de la population.

17% ! ça ne fait pas une majorité électorale mais si cette population prend conscience d’elle-même et parvient à agir de concert, ça peut devenir énorme ! Imaginez 8 millions de consommateurs boycottant telle « enseigne » au profit d’une autre, au nom des valeurs qu’ils partagent… Mieux encore : Imaginez 8 millions de personnes ouvrant un compte épargne dans une banque éthique ! L’effet de levier serait tel que ces 17% de la population deviendrait très vite incontournables aussi bien politiquement qu’économiquement.

Aujourd’hui, c’est à l’échelle de la planète qu’il faut penser l’union des citoyens : avec une tribu qui compte 17% de la population mondiale, on déplace des montagnes !

Une tribu dont les membres, grâce à Internet, ne seraient pas contraints de vivre au même endroit pour défendre les mêmes valeurs. Une tribu dont les membres, répartis dans tous les pays sur la planète, pourraient mettre leur force en commun pour porter le changement auquel ils aspirent !

Reste à tous ceux qui partagent ces valeurs à prendre conscience qu’ils appartiennent à un groupe plus important qu’ils ne l’imaginent… et à se mettre ensemble en mouvement. Faites passer le message 😉

*Source : Wikipédia, « créatifs cutlurels ».

 (Changement, Consommation, Démocratie, Nous)

Cirse ?

La crise est la star de cette campagne ! Mais de quelle crise s’agit-il ? Financière ? Économique ? Sociale ? Écologique ? Démocratique ? La crise que nous traversons est globale ! Elle est avant tout notre crise… une crise du Nous !

C’est parce que les citoyens se sont massivement et trop longtemps désengagés du débat public que les décisions les plus absurdes ont pu être prises et singulièrement que le pouvoir politique s’est effacé derrière le pouvoir économique et financier ! C’est parce que les individus se sont trop volontiers isolés, repliés sur leur confort, que les intérêts d’une minorité l’ont emporté sur l’intérêt général.

C’est parce que cette crise est notre crise qu’il nous appartient de la surmonter !

(Nous, Transition)

 

Culture

Nous sommes le public. Nous sommes les spectateurs. Nous sommes les consom’acteurs… ! Nous sommes les premiers responsables de la culture. Il ne tient qu’à nous de soutenir les artistes de nos villes plutôt que d’enrichir ceux qui sont déjà riches à millions…

 (Artistes, Consommation)

Cuisine

La cuisine, c’est politique ! Cuisiner c’est faire acte de résistance dans un monde où tout va trop vite. C’est prendre le temps d’éplucher, d’émincer, de malaxer, de laisser mijoter… C’est aussi résister à la tentation de la facilité en évitant d’acheter du « prêt à consommer » en boîte ou en surgelé. C’est résister à une industrie agroalimentaire écologiquement irresponsable… C’est soutenir les agriculteurs et tout particulièrement ceux qui produisent Bio. Cuisiner c’est faire par soi-même pour mieux partager 😉

(Amap, Confort, Consommation, Santé, Temps)

Publicités

5 Commentaires

    • vitomarinese

      en gros oui… mais on peut être créatif culturel sans être chez les verts… sûr que l’écologie est centrale dans cet état d’esprit mais précisément l’écologie déborde largement l’appartenance partisane. Si je suis vert ? Individuellement et sauf exception, ils sont supers les verts… C’est collectivement qu’ils sont cons 😉

  1. Pingback: Changement - Abécédaire | Réforme Monnaie Terre | Scoop.it

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s