Catégorie: Uncategorized

Avant-propos

Nous voilà en 2012 ! En pleine campagne électorale, les yeux braqués sur les candidats… Les médias focalisent notre attention sur les personnalités et leurs petites phrases ! Qui sera en mesure de faire face au marasme de l’époque ? Lequel d’entre eux pourra nous « sauver »  ? Chacun se présente comme une issue… C’est le « moi-je » face à la Crise.

Pendant ce temps, on néglige de parler de l’essentiel… de poser les bonnes questions, de recenser les véritables solutions, et surtout d’évoquer le seul levier capable de porter le changement qui s’impose : Nous !

En sommes-nous encore à ce stade de sous-développement démocratique qu’il nous faille un « guide » pour prendre en main notre destin collectif ? Qui peut encore croire qu’une seule personne est en mesure de changer le monde ? Qui peut encore feindre d’ignorer que le véritable Pouvoir – celui qui permet d’impacter le réel, de changer nos vies, d’améliorer notre quotidien – c’est nous qui le détenons ?

C’est en période électorale que l’on parle le moins de la Démocratie ! On y vit depuis si longtemps que l’on n’y pense plus guère ! On a oublié sa signification réelle qui fait du peuple, quoi qu’il advienne, le seul responsable de sa propre Histoire !

Notre monde est en crise et cette crise est avant tout la nôtre… Les égoïsmes et la cupidité d’une infime minorité dominent parce que les individus composant la grande majorité se sont repliés dans une logique de chacun pour soi. Notre monde est en crise parce que l’Individualisme a pris le dessus sur les valeurs ! Parce que l’ « avoir » a pris le dessus sur l’ « être ». Parce que nous avons abdiqué notre rôle de citoyen pour nous laisser porter par le Confort d’une société du spectacle et de la Consommation qui nous a bercé jusqu’à l’endormissement. Notre monde est en crise parce que nos démocraties ont trop longtemps entretenu l’illusion que les représentants tenaient les rênes de la destinée collective. Encouragés à la passivité citoyenne, les représentés pouvaient alors se replier sur leur train-train, « travailler pour consommer » et laisser à d’autres le soin de penser la société.

Notre époque est singulière à bien des égards. Jamais le changement n’est apparu aussi urgent ! Chacun sait que si nous ne prenons pas une autre direction, nous allons tous droit dans le mur ! Jamais l’Interdépendance des membres de l’espèce humaine n’est apparue aussi évidente à l’heure de la Mondialisation et des crises écologique, sociale ou financière… Jamais l’action de chacun n’a eu autant de poids pour notre avenir commun.

Il y a beaucoup de raisons d’être pessimistes… mais il y en a plus encore qui portent à l’Optimisme. Les vraies Solutions existent ! Elles ne dépendent que de nous.

Nous sommes à l’heure d’Internet où les bonnes idées se répandent comme des traînées de poudre… Nous sommes à l’heure où, face aux banques spéculatrices et cupides, émergent des Banques éthiques et responsables. Nous sommes à l’heure des consom’acteurs responsables qui préfèrent acheter Local, bio et équitable. Nous sommes à l’heure où un acte isolé, répété des millions de fois, peut faire basculer le système dominant. Nous sommes à l’heure des Révolutions facebook, où les réseaux sociaux servent de support à un idéal de Liberté décidemment contagieux. Nous sommes à l’heure de la Transition : un monde s’effondre… hâtons nous d’en construire un nouveau !

C’est maintenant et pas plus tard ! Il nous faut Agir, individuellement et collectivement ! S’informer plus ! Participer et débattre ! Renouer avec la Philosophie ! Consommer mieux et moins ! Partager plus et créer du lien pour « refaire société » !

Mais il nous faut avant tout Prendre conscience de ce que nous sommes, de notre responsabilité face au monde qui nous entoure, du pouvoir qui est le nôtre… Parce que rien ne changera si nous ne changeons pas !

La version Web de l’Abécédaire du changement, c’est ici !

Une version WEB pour que l’Abécédaire se diffuse ! Bien ! Mais pas seulement pour reproduire telle quelle la version papier ! L’idée c’est d’en faire un blog vivant et interactif ! Vivant parce qu’en finissant d’écrire la version initiale, d’autres mots me hantaient…  Monnaies alternatives, Dette écologique, Drogues, Plaisir, Gratuité, Constitution, Sex, Musique… Bref, j’ai compris qu’un abécédaire ce n’est jamais fini ! Alors, je me priverais pas de la liberté que m’offre cette version WEB pour ajouter de nouveaux morceaux… Continuer à construire ! Intéractif parce qu’à chaque fois que j’en ai parlé à des amis, de nouvelles suggestions ont fusé !  Alors, n’hésitez pas à laisser des messages pour ajouter vos propositions de changement 😉