I

Impossible

« Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait ! » (Marc Twain)

(Zone de gratuité)

 

Indignés

En Espagne, en Grèce, en France, aux Etats-Unis ou en Israël… Combien sont-ils ? Une poignée ! Mais leur voix a porté… Parce qu’ils représentaient bien plus que ce qu’ils étaient. Ils ont porté la voix des 99% d’oppressés, victimes plus ou moins consentantes du système qui les digère.

En France, ça n’a pas pris… Parce que le niveau de confort général reste encore au-dessus du seuil critique. C’est le contraire en Espagne où le niveau de chômage est bien plus important notamment chez les jeunes. Là-bas, toutes les catégories socioprofessionnelles et toutes les classes d’âge étaient représentées chez les « indignados ». On trouvait des juristes, des infirmiers, des enseignants etc… C’est cette diversité qui a fait la richesse du mouvement espagnol.

Au-delà du mot d’ordre – « pour une démocratie réelle maintenant » – les processus de débats publics à l’œuvre ont été des modèles du genre : les décisions étaient prises par consensus avec le souci de rapprocher les positions antagonistes y compris pour les choix les plus difficiles comme la levée du campement…

Et si le campement a été levé ce n’est pas pour autant le signe d’un échec… Même s’ils n’ont rien obtenu de concret de la part de leurs représentants. C’était déjà une victoire que de voir ces individus se rassembler et travailler ensemble à la définition de leurs intérêts communs. Ensuite, même dispersés, les indignés ont créé du lien et peuvent maintenant se mobiliser pour des actions concrètes. Aujourd’hui ils se retrouvent ponctuellement et parviennent à empêcher des expulsions locatives ! Le réseau social s’est densifié et les solidarités se concrétisent…

(Démocratie, Nous)

Inégalités

En 2012, alors que nous traversons « cette grande crise », le monde n’a jamais compté autant de milliardaires : plus d’un millier aujourd’hui, ils n’étaient que 140 en 1990 ! Depuis les années 70, l’écart entre les plus riches et les plus pauvres n’a cessé d’augmenter. De là à y voir une cause de la crise….

2,5 milliards de personnes vivent avec moins de 2 $ par jour. En face, les 500 personnes les plus riches ont un revenu de 100 milliards. Elles possèdent autant que les 416 millions de personnes les plus pauvres… Que dire encore des salaires des patrons du CAC 40, notamment celui de L’Oréal qui culmine à 10,70 millions d’euros par an, soit 30 000 euros par jour ?

* Sources : Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD)

(Faim, Interdépendance, Partage)

Interdépendance

Notre civilisation aura fait un sacré bond en avant lorsque nous aurons compris individuellement que nous appartenons à une commune espèce… ce qui nous lie les uns aux autres comme les maillons d’une même chaîne. Lorsqu’un seul de ces maillons souffre c’est toute la chaîne qui est fragilisée et donc chacun qui s’en trouve affecté.

Certains ont quelques difficultés à saisir la simplicité de cette réalité : chacun de nous connaît quelqu’un qui connaît quelqu’un qui connaît quelqu’un qui connaît quelqu’un qui connaît quelqu’un qui connaît quelqu’un… et tout le monde connaît tout le monde. C’est la fameuse théorie des 6 degrés de séparation. C’est mathématique ! On devrait apprendre ça à l’école 😉 Nous sommes tous reliés et donc interdépendants. La société c’est un groupe. Qu’on le veuille ou non, nous partageons un destin commun.

C’est justement ce que n’ont pas compris les plus cupides des favorisés de la planète qui confisquent en fait plus de ressources qu’ils ne peuvent en consommer…

(Inégalités, Théorie des six degrés de séparation)

Individualisme

« La société dans laquelle nous sommes nés repose sur l’égoïsme. Les sociologues nomment cela l’individualisme alors qu’il y a un mot plus simple : nous vivons dans la société de la solitude » (Frédéric Beigbeder)

L’individualisme est devenu une religion polythéiste. On y vénère les Dieux « Canapé », « Télé » et « Supermarché ».

Chacun pour soi ! Chacun dans son coin ! Toujours plus isolés et donc encore plus vulnérables.

C’est lorsque l’on sort de notre coquille, lorsque l’on rentre en contact avec les autres – tous ceux qui partagent notre quotidien, au travail, dans nos immeubles, dans les transports – que l’on peut prendre conscience de l’état du monde qui nous entoure. C’est à partir de là que l’on peut réaliser que nous avons bien plus d’intérêts communs que ce que l’on imaginait. C’est là que l’on réalise que le monde est petit. C’est là que l’on peut devenir plus fort. C’est là que gise une source de richesse encore sous-exploitée…

(Confort, Consommation, Isolement, Oser)

Internet

Internet c’est un peu comme le cerveau humain : nous n’utilisons pas 10 % de son potentiel.

Ce réseau qui permet aux individus de s’interconnecter en fonction de leurs affinités. Ce réseau qui permet à chacun sur cette planète d’émettre des idées et d’en recevoir, de contribuer à la construction d’un savoir collectif, à la diffusion des informations pertinentes… Ce réseau est évidemment une des clefs du changement global.

Toutes les grandes évolutions politiques et sociales ont été précédées par des évolutions techniques… C’est l’invention de l’imprimerie qui a fait le « siècle des lumières » qui mènera tout droit à la révolution de 1789. Et voilà venir Internet ! Internet se développe de manière fulgurante avec l’accroissement exponentiel du nombre d’internautes, la création d’encyclopédies collaboratives ou encore l’émergence de réseaux sociaux du type facebook !

Tout cela constitue un potentiel incroyable de développement et de progrès pour l’humanité… un potentiel largement sous-exploité ! On peine à imaginer l’impact sur le monde réel que pourrait avoir l’interconnexion de tous les citoyens du monde qui aspirent au changement…

(Créatifs culturels, Facebook)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s